• Lieu des réunions

    Pôle psychiatrique centre
    La Conception
    145 boulevard Baille
    13005 Marseille

  • Adresse e-mail :

    bipolaireprovence@gmail.com

  • Pages

  • Archives

  • Accueil
  • > 05 Conseils bipolaires/aidants

Vivre avec un(e) bipolaire

Posté par association bipolaire provence le 11 mars 2011

Vivre avec un(e) bipolaire est souvent difficile pour son entourage. La maladie est souvent à l’origine de ruptures familiales. Les proches des bipolaires vivent dans l’inquiétude des changements d’humeur, supportant mieux les dépressions que l’excitation.  De caractère généralement créatif, généreux, et sensible, les bipolaires ont souvent conscience de ce qu’ils font endurer à leurs proches, sans pouvoir y remédier.

Lors de la phase dépressive, l’entourage se sent souvent impuissant pour atténuer  la tristesse et l’aboulie qui habitent le malade.  Alors que ce dernier ne peut plus assurer les tâches de la vie courante, l’aidant doit le suppléer. A contrario, au cours des phases maniaques ou hypomaniaques,  le bipolaire est alors enjoué, euphorique et exalté. Son entourage devient un obstacle, l’empêchant de faire des achats, lui reprochant ses exhortations publiques, sa familiarité, ses frasques…. Le bipolaire impose le rythme. Il est difficile de le suivre et d’en supporter les conséquences. Les séparations et divorces sont ainsi fréquents.

37b.jpg

La personne vivant avec un(e) bipolaire doit très attentive sur le suivi du traitement médicamenteux. En effet, lorsqu’il se sent mieux, le malade oublie ou ne veut plus le prendre. Le proche doit donc se faire expliquer le contexte pathologique par le médecin, pour être en mesure d’appréhender les difficultés qu’il provoque.

Lors des périodes aigües des phases maniaques ou dépressives, il est contre-indiqué de prendre des décisions définitives engageant la vie familiale. Dans les situations qui l’imposent, une mise sous curatelle ou tutelle doit alors être envisagée.

La bipolarité a des conséquences sur l’entourage proche du malade. Il est important que les aidants rencontrent compréhension et soutien auprès de leurs proches : famille, amis, soignants …

Il est primordial que l’aidant pense aussi à lui et à ses enfants. Il est nécessaire qu’il se ménage des espaces de loisirs ou d’activités afin de souffler et d’oublier temporairement la maladie.

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

Guide : « Vivre avec un trouble bipolaire »

Posté par association bipolaire provence le 9 mars 2011

Ce guide,  édité par la Haute Autorité de Santé, a pour objectif d’informer le patient admis en ALD, (affection longue durée) au titre d’un trouble bipolaire, sur les principaux éléments du traitement et du suivi. Il fournit également plusieurs sources d’informations complémentaires (cliquer sur l’image).

vivreavecuntroublebipolaire.jpg

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

Repérer les signes d’une éventuelle rechute de « la crise bipolaire »

Posté par association bipolaire provence le 2 mars 2011

Repérer les signes d’une éventuelle rechute

Les bipolaires peuvent réussir à identifier quelques signes annonciateurs d’un nouvel accès maniaque ou dépressif. Une fois les prodromes repérés, il faut apprendre à les reconnaître pour éviter une  rechute. Le traitement pourra être ainsi,plus facilement adapté par le médecin en fonction des fluctuations. Il faut aussi rester attentif une éventuelle perte ou augmentation du sommeil et/ou de l’appétit.

Voici une liste non exhaustive des signes à surveiller :

  • Repérer, dans son passé, les épisodes maniaques, les épisodes dépressives et les intervalles libres
  • Se rappeler les conséquences préjudiciables des phases maniaques et la souffrance lors des phases dépressives
  • Faire une représentation de soi-même et de son comportement lors des périodes d’intervalle libre afin de  définir sa propre « normalité »
  • Étudier, dans le passé, les faits  qui ont provoqué les virages
  • Trouver  ses propres alarmes personnelles qui annoncent le changement de phase
  • Se fixer des buts simples, réalisables et précis de ce qu’il faut faire et éviter de faire
  • Susciter l’aide de ses proches et de son psychiatre pour établir cette liste et s’assurer de leur assistance dans des situations prédéfinies conjointement

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

Je nourris bien mes neurones !

Posté par association bipolaire provence le 23 janvier 2011

 Notre cerveau a besoin d’énergie pour fonctionner

Voici 4 aliments à mettre dans notre assiette

 

POUR BOOSTER LA CONCENTRATIONriz.jpg

Miser sur : les sucres lents, carburants des Neurones. Mangez-en à chaque repas pour éviter l’hypoglycémie qui empêche de se concentrer.  Et buvez de l’eau car la déshydratation réduit les performances intellectuelles.

Aliment incontournable : le riz complet dont les glucides accompagnés de fibres sont ultra-lents.

Menu idéal : carottes râpées, riz complet au tofu et à la sauce tomate, yaourt au muesli.

200 g de riz complet = 54 g de glucides soit la moitié du besoin quotidien du cerveau.

                                                                                                                          POUR STIMULER LA RAPIDITE

viande.jpgMiser sur : le fer, constitutif des globules rouges indispensables à une bonne oxygénation des neurones. Et les vitamines B qui  sont essentielles à la production d’énergie cellulaire.

L’aliment incontournable : la viande rouge qui contient du fer et la plupart des vitamines B.

Menu idéal : salade de lentille, steak, ratatouille, fromage blanc au miel et pistache.

150g de steak = 28% de l’apport quotidien conseillé en fer.

 

 

POUR DOPER LA MEMOIRE

epinard.jpgMiser sur : les: antioxydants (vitamine C, E, bêta carotène…). Ils retardent le vieillissement des neurones qui peut entrainer des troubles de la mémoire.

L’aliment incontournable : l’épinard très riche en anti-oxidant.

Menu idéal : salade d’épinard, choucroute de poisson (cabillaud, haddock, saumon).Milk-shake à la mangue.

200g d’épinards = 300% de l’apport quotidien en béta carotène, 45% en vitamine C et 33% en vitamine E.

 

POUR DEVELOPPER LA MOTIVATION

hareng1241616036.jpgMiser sur les : oméga 3, ces graisses essentielles qui constituent la membrane des cellules nerveuses. Si on en manque, on a tendance à déprimer. Miser aussi sur le magnésium dont la carence engendre du stress.

L’aliment incontournable : le hareng, un poisson qui cumule les deux oméga 3 dont raffole le cerveau.

Menu idéal : potage de légumes, hareng, pomme de terre, crème au chocolat.

100g de hareng = 900% de l’apport quotidien conseillé en DHEA, 80% en EPA.

 

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

La protection juridique des bipolaires

Posté par association bipolaire provence le 13 décembre 2010

Chez le bipolaire, en accès maniaque, les excès sont nombreux. Les  dépenses inconsidérées (achats compulsifs, jeux, prêts…) en font souvent partie. Parfois, il est donc nécessaire de mettre en place des procédures pour protéger les ressources et les biens du bipolaire. La demande peut être faite par le patient lui-même, un membre de famille ou bien un proche. La brochure, ci-dessous, traite de des procédures liées à la protection juridique des majeurs (loi du 5 mars 2007).

 

curatelletutelles.jpg

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

Biponews n°1 : « J’ai des troubles de l’humeur »

Posté par association bipolaire provence le 1 novembre 2010

Ce fascicule est le premier de la collection Biponews destinée aux patients souffrant de troubles bipolaires. Il apporte des informations sur ces troubles, leurs causes, leurs conséquences et leur prise en charge. Il peut être lu seul ou avec un proche auquel vous aimeriez expliquer vos troubles. Vous pouvez demander également des informations complémentaires, à votre médecin.

Cliquer sur l’image pour ouvrir le lien.

sanstitre.jpg

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

Les troubles bipolaires – Livret à l’usage des patients et de leur famille

Posté par association bipolaire provence le 21 octobre 2010

Dr Frédéric Kochman et Dr Jean-Albert Meynard

Brochure éditée par  les laboratoires Sanofi Aventis

troubl12.jpg

CLIQUER SUR L’IMAGE

Ce livret constitue une première approche simplifiée de la maladie. Il résume la pathologie pour les patients, Il permet aux proches de mieux  comprendre le trouble, les symptômes, les traitements appropriés et comment éviter les éventuelles récidives. Il est disponible gratuitement, sur demande, chez les psychiatres, les pharmaciens ou bien sur le site de Sanofi-Aventis.

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | 6 Commentaires »

Conseils du jour

Posté par association bipolaire provence le 6 octobre 2010

Voici quelques conseils d’hygiène de vie forts utiles… 

  • Prendre le traitement prescrit quotidiennement
  • Avoir un sommeil adéquat
  • Pratiquer une activité régulière  
  • Eviter les excitants : alcool, thé, café…
  • Ne prendre aucune drogue
  • Gérer les risques de stress
  • Pratiquer des activités sportives ou de détente,
  • Eviter l’inactivité excessive,
  • Apprendre à bien se connaître pour mieux se contrôler afin de prévenir les phases d’excitation et savoir reconnaître les signes annonciateurs d’un nouvel épisode,
  • Consulter rapidement dés les premiers signes annonciateurs d’une rechute.

 Association Bipolaire Provence

courir.jpg

 

Publié dans 05 Conseils bipolaires/aidants | Pas de Commentaire »

12
 

Copropriété Pascal - Doyen ... |
TEAM REMY JULIETTE |
Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU...
| Mission Tanzanie
| Boyardville , La Perrotine ...