• Lieu des réunions

    Pôle psychiatrique centre
    La Conception
    145 boulevard Baille
    13005 Marseille

  • Adresse postale

    Cité des Associations
    Boite aux lettres n° 447
    93, la Canebière
    13001 Marseille

    bipolaireprovence@gmail.com

  • Pages

  • Archives

Techniques de gestion du stress

Posté par association bipolaire provence le 10 décembre 2011

Retrouver les dernières infos de notre association :   ICI

.

Par
Madame Elena Fassio
, psychologue
réunion du jeudi 8 décembre 2011

 

Généralités

Le stress est une réaction non spécifique de le patient exposé à un changement de son environnement. Il s’agit  d’une réponse adaptative. A la base, le stress est positif, car il s’agit d’un comportement adapté à une situation donnée. Cependant le stress perdure et pose problème. Il est alors possible d’acquérir des outils pour gérer le stress au quotidien.

Dans les troubles bipolaires le stress est accru par les comorbidités. C’est un facteur de rechute. Idéalement les bipolaires commencent à acquérir les techniques de gestion du stress en période euthymique.

 

Comment fonctionne le stress

 

Nous avons tous  un comportement différent face à des situations données. Il est important de comprendre son propre fonctionnement. Le stress est une adaptation de l’organisme aux exigences environnementales. Il y a alors deux types de réaction simultanées :

 

       -  La réaction physiologique (sueurs, palpitations, tremblements … )

 

       -  La réaction psychologique (pensées automatiques…)

 

Situation déclenchante
fleche.gif

Pensées automatiques
fleche.gif

Emotion
fleche.gif

 

Comportement
fleche.gif

Conséquences

 

 

 

Techniques

 

 » D’abord je me calme, ensuite je pense et j’agis  »

 

           Techniques respiratoires

 

Lorsque l’on est anxieux on hyperventile (accélération et amplification respiratoire) alors qu’il faut diminuer la fréquence et l’amplitude de la respiration.

 

                                           I.            Respiration ventrale

 

Dans un premier temps, en position debout (le dos bien droit, menton rentré et cervicales étirées) ou allongée sur le dos. On pose la main droite par exemple sur le  ventre et la main gauche sur le thorax. Ensuite, on inspire par le nez en imaginant que le ventre se gonfle, tel un ballon de baudruche grâce à l’air inspiré. La main droite va donc être repoussée vers le haut. Puis on expire longuement et on laisse le ventre revenir tranquillement à sa position d’origine. Votre main droite va à nouveau redescendre.

 

 

                                       II.           Respiration au carré

 

La respiration au carré est une respiration contrôlée. Elle comporte 4 étapes tout comme un carré à 4 côtés :

 

1. Inspiration
2. Rétention à poumons pleins

3. Expiration
4. Rétention à poumons vides

 

 

          Relaxation – technique de Jacobson

 

Le but de la relaxation, simplement dit, est d’« obtenir un calme dans le domaine psychique ». Le patient s’entraîne a observer ses schémas de tension et à les relâcher : concentrant son attention sur des états de tension musculaire qu’il provoque, le patient apprend à repérer ces tensions, puis il cesse son effort et porte son attention sur les nouvelles sensations qui sont, alors, identifiées comme celles du relâchement. De répétition en répétition, il essaie d’approfondir les états de détente musculaire. Son idée est qu’en diminuant ces tensions dites résiduelles, on atténue l’impact émotionnel.

 

          Restructuration cognitives

 

Le patient est invité à repérer ses pensées automatiques négatives (exemples : je suis nul, je n’y arriverai jamais, ça va mal se passer, etc.). Ensuite il doit tenter d’identifier ses « distorsions cognitives » parmi lesquelles on peut citer le raisonnement dichotomique (interprétation sans nuance des situations), la maximalisation du négatif et la minimalisation du positif, l’inférence arbitraire (tirer des conclusions hâtives, sans preuves), la généralisation (tirer des conclusions globales), la personnalisation (se responsabiliser pour des événements qui ne sont pas liés à la personne) et l’abstraction sélective (se centrer sur un détail hors du contexte). Avec l’aide du thérapeute, le patient va rechercher les schémas cognitifs qui sous-tendent ses pensées automatiques et qui régissent en quelque sorte ses propres réactions. Ces schémas représentent l’ensemble des croyances et convictions intimes de la personne – souvent héritées de règles familiales, de traumatismes… – et lui imposent des règles de vie rigides et systématiques entraînant des réactions pouvant être inadaptées. Puis le patient va alors pouvoir développer des capacités d’accommodation en apprenant à remettre ses croyances en question et à modifier celles de ses convictions profondes qui ne correspondent pas à la réalité.

 

         Gestion du temps

 

Il est  important de pouvoir hiérarchiser les choses (des plus importantes au moins importantes) et établir des priorités (des tâches les plus urgentes ou moins urgentes). Lorsque les sollicitations deviennent trop importantes, mieux vaut consacrer prioritairement son énergie aux tâches à la fois urgentes et importantes, quitte à déléguer les tâches de moindre importance ou à retarder les moins urgentes. Gérer son temps, c’est aussi anticiper les imprévus en gardant une marge de manœuvre et savoir conserver du temps pour soi.

 

        Méthode de résolution des problèmes

 

La résolution de problèmes est un exercice qui vise à préciser la situation qui vous préoccupe en la définissant en termes moins globaux et confus (ex. : ça va mal dans mes études) et à l’analyser. Il vous est probablement déjà arrivé de vous sentir démuni ou démunie face à une situation, de la considérer comme « trop compliquée ». Il est alors tentant d’essayer de ne pas penser au problème, de le fuir plutôt que de l’affronter.

 

Définir le problème
Générer des solutions
Choisir une solution
Appliquer la solution
Evaluer les solutions appliquées

 

 

Enfin il est primordial d’avoir une bonne hygiène de vie :

 

 -          Prendre le traitement prescrit quotidiennement

 

-          Avoir un sommeil adéquat

 

-          Pratiquer une activité régulière  

 

-          Eviter les excitants : alcool, thé, café…

 

-          Ne prendre aucune drogue

 

-          Pratiquer des activités sportives ou de détente,

 

Laisser un commentaire

 

Copropriété Pascal - Doyen ... |
TEAM REMY JULIETTE |
Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU...
| Mission Tanzanie
| Boyardville , La Perrotine ...