• Lieu des réunions

    Pôle psychiatrique centre
    La Conception
    145 boulevard Baille
    13005 Marseille

  • Adresse e-mail :

    bipolaireprovence@gmail.com

  • Pages

  • Archives

Etre aidant d’un bipolaire

Posté par association bipolaire provence le 14 septembre 2011

Le rôle d’aidant de bipolaire est difficile à assumer. Cependant le rôle des proches dans le succès du traitement de la bipolarité est essentiel. L’entourage peut s’impliquer en ayant une meilleure compréhension de la maladie et de son traitement notamment grâce à la psychoéducation, en convainquant le malade de prendre son traitement médicamenteux et de suivre une thérapie, ainsi qu’en étant attentifs aux éventuelles rechutes.

En l’absence de traitement, partager la vie d’un bipolaire est difficile et compliqué. Les répercussions des troubles du comportement pendant les phases maniaques et le sentiment d’impuissance à soulager la souffrance des phases dépressives sont lourdes de conséquence sur les relations familiales. Il est difficile pour l’entourage de ne pas en vouloir au bipolaire.

Chaque bipolaire a une  position différente face à la maladie. Certains refusent d’accepter qu’ils sont malades. Ils se sentent incompris et rejetées. Ils peuvent être alors agressifs lorsqu’on évoque un traitement médicamenteux. D’autres redoutent le prochain épisode et ont honte de leurs comportements. La culpabilité prédomine face aux conséquences familiales, sociales et professionnelles de la maladie. aidantdebipolaire.jpg

Les proches jouent un rôle essentiel dans la prise en charge médicale des troubles bipolaires. Ils peuvent convaincre leur proche de consulter un psychiatre et aider au diagnostic en fournissant des indications sur les phases maniaques et dépressives, souvent ignorées ou sous-estimées par le patient. Ils peuvent également constituer un soutien essentiel lors de la mise en place du traitement. Enfin, ils peuvent être vigilants sur l’apparition de signes annonçant une rechute.

 

Il est primordial que les proches participent aux sessions de psychoéducation proposées. Ces programmes améliorent leur connaissance de la maladie, proposent des attitudes à adopter pour aider le bipolaire et leur fournissent l’opportunité d’échanger leur expérience avec d’autres familles touchées par la maladie.

Laisser un commentaire

 

Copropriété Pascal - Doyen ... |
TEAM REMY JULIETTE |
Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU...
| Mission Tanzanie
| Boyardville , La Perrotine ...