• Lieu des réunions

    Pôle psychiatrique centre
    La Conception
    145 boulevard Baille
    13005 Marseille

  • Adresse e-mail :

    bipolaireprovence@gmail.com

  • Pages

  • Archives

Soyons là…

Posté par association bipolaire provence le 15 janvier 2011

Je suis la maman d’un fils bipolaire. Quand on n’est pas directement confronté à une maladie on en ignore tout bien sûr ! Est-ce que certains signes précurseurs auraient pu m’alerter dans son enfance ? Je ne le crois pas, maintenant bien sûr c’est différent je sais… Mon regard aujourd’hui ne serait pas le même. Il est vrai que mon fils ne montrait pas de passion particulière.  « Pourquoi m’avoir fait naître ? » disait –il. Il est certain que cette question me taraudait mais… Le rôle du pédiatre à l’époque était de s’occuper du corps et non de l’esprit. Il n’y a pas eu de crise d’adolescence à proprement parler. Le diagnostic de bipolarité fut posé six ans après la déclaration de la maladie (31 ans). Il fut pendant ces années là,  soigné pour une dépression mais sans résultat.

90b.jpgQuand il fut déclaré bipolaire on apprit enfin contre quoi on pouvait se battre. La bipolarité une fois cernée, il faut je crois l’apprivoiser sans en avoir peur pour pouvoir la gérer au mieux !  Il faut être vigilent et surtout attentif, à l’écoute toujours à l’écoute. Il faut savoir interpréter  un regard, un geste, une attitude. Je sais tout ça maintenant et  j’ai parfois le sentiment que sa maladie fait partie de moi. Je crois savoir quand il le faut être vigilante et attentive, sans  empiéter sur sa vie. Il sait que je suis là à tout moment quand il le souhaite.

J’ai souvent comparé la maladie de mon fils à un diabète  instable avec des fluctuations permanentes, savoir gérer l’hyper et l’hypo.

La bipolarité n’est pas la maladie de tout le monde ! C’est  une maladie à part. Les bipolaires sont des êtres particuliers, avec un sens créatif très développé, dotés d’une sensibilité extrême et d’une intense émotion. On ne peut rien leur cacher, ils devinent….

6.jpg

Mon fils à énormément progressé depuis son adhésion à l’association. Enfin,  il n’en fait plus une maladie que l’on cache mais au contraire une maladie dont on parle il n’est plus le seul ! J’ai pu constater également que ces échanges l’ont fait considérablement  avancer, j’en suis heureuse ! 

Soyons là toujours à l’écoute.  J’ai appris depuis à interpréter des paroles si anodines soient-elles !

Soyons là avec tout notre amour pour les aider à avancer et à accepter de vivre avec la bipolarité comme avec tout autre maladie.

Laisser un commentaire

 

Copropriété Pascal - Doyen ... |
TEAM REMY JULIETTE |
Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIONS CLUB EMBRUN VAL DE DU...
| Mission Tanzanie
| Boyardville , La Perrotine ...